RAMS, algorithms and statistics

MorphoTrak, Inc., filiale de Morpho aux États-Unis (groupe Safran), fournit des solutions biométriques de gestion de l’identité à un grand nombre de marchés aux États-Unis, dont la police judiciaire, le contrôle aux frontières, les cartes d’identité, l’identification civile, la sécurité des établissements et la sécurité informatique. 

MorphoTrak est rattachée à Morpho, premier fournisseur de solutions biométriques au monde. Morpho innove dans les systèmes d’identification biométrique à grande échelle, la reconnaissance biométrique (visage, iris, ADN) et les titres sécurisés.
 

In view of the client's needs in the domain of reliability, security, and maintainability, you will participate in the conception of new systems and products. You will make analyses and propose improvement.

You will manage the awarding of certificates of airworthiness.

You will make a systematic follow-up of reliability in service and create an operating back-up., and assist to the first step of production.

Nos offres
0 job openings matching this job
Témoignage

Hélène Blanchard

Chimiste / Herakles
« Les femmes arrivent très bien à concilier la performance professionnelle avec une vie personnelle équilibrée. »

Quelle est votre mission ?
Je suis responsable du laboratoire de formulation des matériaux au Centre de Recherche du Bouchet, dont la mission est de concevoir de nouveaux matériaux énergétiques. Ceux-ci sont utilisés dans la propulsion spatiale, stratégique ou tactique, l'armement, mais aussi pour des applications nécessitant la production d'une forte génération de gaz, comme les airbags, ou plus pointues comme la pile à combustible.

Qu'est-ce qui vous plaît dans votre métier ?
La recherche, c'est d'abord un métier de passion. Il faut se remettre en question sans arrêt, faire des hypothèses et les tester. Avoir une idée, la développer et la porter à maturité pour qu'elle devienne finalement une réalité industrielle, c'est particulièrement exaltant. C'est tout l'intérêt de la recherche appliquée : réfléchir, confronter ses idées à celles de ses pairs, lire les publications sur le sujet parues dans les revues scientifiques, se mesurer à d'autres laboratoires comme dans la recherche fondamentale… Mais en restant en prise directe avec le réel.

Comment voyez-vous le rôle des femmes dans l'entreprise ?
J'encadre dix-sept personnes au sein du laboratoire, et la majorité des ingénieurs sont des femmes. Elles disposent d'une grande capacité d'organisation. Les femmes arrivent très bien à concilier la performance professionnelle avec une vie personnelle et familiale équilibrée. Par ailleurs, le management féminin est peut-être davantage fondé sur un sens de l'écoute, qui améliore le travail en équipe et permet de déverrouiller des points de blocage, ainsi qu'une façon directe et simple de dire ce qui va et ce qui ne va pas.
Enfin, j'aimerais donner un conseil aux jeunes professionnels : il ne faut pas hésiter à rester mobile, intellectuellement, professionnellement et géographiquement, ce que j'ai fait en quittant Bordeaux pour la région parisienne, et en passant des études en développement à la recherche. On ne s'enrichit qu'en multipliant les expériences. Et sur ce point, Safran est un groupe idéal.

Hit enter to search or ESC to close